Ascenseurs Saulière - logo
Vous êtes ici : Les actualités > Quelle différence entre un ascenseur privatif et collectif

Quelle différence entre un ascenseur privatif et collectif

Publié le 10-06-2016

Les Etablissements Saulière vous expliquent la différence entre un ascenseur collectif et privatif.Les Etablissements Saulière vous expliquent la différence entre un ascenseur collectif et privatif.
Les Etablissements Saulière sont spécialistes en installation d'ascenseurs collectifs et privatifs depuis 1969 .

Beaucoup de personnes pensent que ces 2 types d’appareillages sont identiques et peuvent avoir du mal à en comprendre les différences. Ces deux modèles d'ascenseurs obéissent à des normes différentes.

Les ascenseurs privatifs, appelés également « élévateurs verticaux » ou « plate-forme élévatrices » se déplacent à une vitesse maximale d'élévation de 0,15 m/s et ils sont plus adaptés à des trajets courts, le plus souvent compris entre quelques centimètres et 3-4 m (ils peuvent tout de même franchir jusqu’à 12 m)

Ils bénéficient de nombreux avantages en adéquation avec les besoins des particuliers pour leur domicile ; en effet ces appareils peuvent, dans certains cas, se passer de fosse au sol du niveau le plus bas (décaissé en partie basse ) permettant d’éviter des travaux supplémentaires.

Ces ascenseurs privatifs permettent aussi de profiter d'un encombrement moins important qu’un ascenseur « traditionnel »(appelé également ascenseur collectif ) , et de travaux de maçonnerie réduits. Parmi les autres avantages d'un ascenseur privatif : pas besoin d'installation électrique particulière ; ce modèle se contente simplement d'une prise de courant classique en 230 V.

La maintenance est également grandement réduite par rapport à un ascenseur collectif ; une révision une fois par an est suffisante. Enfin la TVA de ce type d'appareil est à 5,5 % (sous réserve d’évolution du Code Général des Impôts)

L'ensemble de ces avantages sont liés à l'utilisation :

L'ascenseur privatif, ou « élévateur vertical » , est principalement destiné à l'usage des particuliers pour leur habitation afin de permettre de passer aisément d'un étage à un autre.
Certains modèles sont, cependant, adaptés à une installation en lieux publics (banques, mairies, etc…). Quant à l'ascenseur « traditionnel » (ou « collectif ») il est plutôt dédié à un usage en habitat collectif, tel que des immeubles de bureaux ou d'habitation (maisons de retraites, hôpitaux, cliniques, etc…) mais également à des unités de production (secteur agroalimentaire par exemple). Il est également plus adapté au transport de charges lourdes à des vitesses de déplacements importantes (1m/s, 2m/s, etc…)

Pour ces raisons, il demande :

- Une structure en génie civil « plus lourde » (gaine maçonnée et bétonnée plus volumineuse et plus robuste ) , fosse en partie basse de 1.00m au minimum, etc…
- Un fonctionnement sur du courant triphasé 400V
- Un suivi, en termes de maintenance, plus important avec au minimum une visite de contrôle toutes les 6 semaines .
- La TVA est de 20% sur ce matériel

Pour en savoir plus sur ces deux types d’ascenseurs, consultez nos pages spécialisées et si vous avez besoin d'un conseil plus précis n'hésitez pas à nous appeler.